Mot du Doyen

Prof. Germain Fabrice Menye – Maître de conférences en Psychologie

L’éducation est, dans son essence, complexe. Tout le monde en parle, et d’une manière ou d’une autre, tout le monde peut être formé, que ce soit dans les milieux formels, non formels ou encore informels. Toutefois, les milieux par excellence de formation qui permettent de développer les compétences professionnelles et les connaissances académiques les plus élevées se font dans des systèmes éducatifs agréés, reconnus et valorisés par les Etats.

Au Cameroun, existe le système d’enseignement maternel, primaire, secondaire, et supérieur. L’Enseignement Supérieur est considéré comme le plus haut niveau de transmission des savoir, savoir-faire et savoir-être. Les offres de formation sont diversifiées et applicables dans divers domaines.

Parmi celles-ci, l’on note la création récente des Facultés des Sciences de l’Education dans certaines Universités d’Etat, et précisément la Faculté des Sciences de l’Education de l’Université de Ngaoundéré. Cet Etablissement fut crée, sur le plan institutionnel, à partir du Décret n° 93/028 du 19 janvier 1993 portant Organisation Administrative et Académique de l’Université de Ngaoundéré. Le titre IV de ce Décret précise clairement, en son Chapitre V, Article 107 l’Université de Ngaoundéré, au rang desquels la Faculté des Sciences de l’Education. Depuis octobre 2017, la Faculté des Sciences de l’Education est fonctionnelle.

D’après Louis Not, les Sciences de l’Education désignent un ensemble de disciplines épistémiques qui s’intéressent aux différents aspects de l’éducation et font appel à diverses disciplines : histoire de l’éducation, sociologie de l’éducation, didactique des disciplines, psychologie de l’éducation et des apprentissages, management de l’éducation entre autres. Ces disciplines, bien que différentes les unes vis-à-vis des autres, sont en réalité fédératrices sur le plan nomothétique du fait qu’elles s’intéressent aux situations éducatives.

Les Départements existants au sein de la Faculté des Sciences de l’Education sont au nombre de sept : Enseignements Fondamentaux en Education et  Administration de l’Education (se situant à l’Annexe de Garoua), Psychologie et Sciences de l’Orientation, Didactique des Disciplines, Education Physique Santé et Loisirs, Mesure et Evaluation et enfin Education Spécialisée (Département encore non fonctionnel pour l’instant) basés à Ngaoundéré.

Ces différents Départements visent à développer des habiletés, des aptitudes en rapport avec les pratiques enseignantes, la gestion de l’administration, le conseil emploi et la culture entrepreneuriale en lien avec l’emploi et l’insertion professionnelle, le développement des potentialités sportives et socioculturelles. Ils répondent ainsi aux aspirations du contexte socioéconomique marqué par la globalisation. L’on y retrouve ainsi des formations classiques, en effet tous les parcours du cycle licence sont opérationnels excepté en éducation spécialisée et  les Master recherche 2 sont ouverts au cours de l’année académique 2019 – 2020. L’école doctorale en sciences de l’éducation pourrait être ouverte en 2021 – 2022.

L’on y retrouve aussi des formations professionnelles notamment une licence professionnelle en psychopédagogie,  un master professionnel en conseil emploi et culture entrepreneuriale, un master professionnel en Ingenierie de Formation en Développement Rural.

Les ressources humaines à pied d’œuvre tant au niveau de la gestion administrative qu’académique sont compétentes, dévouées et dynamiques. La Faculté compte 30 enseignants jusque-là et 23 personnels non enseignants.

Par ailleurs, il convient de souligner que la Faculté des Sciences de l’Education, à partir du Plan Stratégique de Développement de l’Université de Ngaoundéré dont la vision porte sur l’Innovation et l’Entrepreneuriat, s’est doté d’une vision interne qui consiste à en faire un Etablissement performant, fortement ancré dans la professionnalisation et ouvert au monde social dans l’optique de former des citoyens employables ; ceci pour les cinq prochaines années (2021 – 2025). Cette vision contribue à impulser une dynamique au travers de laquelle la Faculté se positionnera comme une structure majeure de formation au sein de l’Université et pourquoi pas dans la Sous-région Afrique Centrale. De nombreuses actions seront alors implémentées à l’instar de la digitalisation et de la numérisation de la Faculté sur les plans suivants : portail numérique, e-learning, gestion des infrastructures et maintenance numérique, gestion du personnel.

Ce qui donnera encore plus d’emprise et d’ancrage à la FSE.

Les étudiants inscrits dans la Faculté ont ainsi une formidable opportunité d’acquérir des connaissances et compétences qui faciliteront leur employabilité.

LE DOYEN DE LA FSE

Pr MENYE NGA Germain Fabrice